Mille éclats

12
octobre
20:30
Poitiers
TAP Poitiers
Réserver
14
octobre
20:30
Angoulême
Théâtre
Réserver
octobre
Julien GIRAUDET

Mythe, pour violoncelle et orchestre

SAINT-SAËNS

Concerto pour piano n° 2 en sol mineur op. 22

BRAHMS

Symphonie n° 3 en fa majeur op. 90 

Pleins feux sur le clair-obscur ! Amoureux des contrastes, Saint-Saëns s’amuse à explorer les nouvelles possibilités que lui offrent les dernières innovations du piano, avec son large registre et sa riche palette de nuances. Il signe avec son deuxième concerto pour piano (1868) l’une des pièces majeures du répertoire concertant français. Composée en dix-sept jours seulement, l'œuvre suscite l’admiration de Franz Liszt et installe une relation étroite entre les deux compositeurs. L’introduction révèle une face méconnue de Saint-Saëns, celle du grand organiste ! À la clarté toute française de ce concerto, répond une luminosité voilée et brumeuse de l’Allemagne du nord de Brahms. Dans sa troisième symphonie (1883), chaque tension esquissée finit par se résoudre dans l’apaisement et la clarté. Dans la dernière œuvre de Julien Giraudet (2021), cette idée du contraste prend la forme d’un combat au sens propre entre la ligne du violoncelle et l’orchestre : « c’est de manière physique que la bataille se tient, dans des vagues d’assaut qui montent du fond de l’orchestre jusqu’au tutti submergeant ». Trois œuvres aux multiples facettes qui se répondent pour se dévoiler sous un éclairage nouveau ! 

Merci ! Votre email a bien été envoyé.
Oops! Une erreur s'est glissé quelque part...